CES 2018 : des dirigeants de Tinder lancent Ripple, une application de networking

CES 2018 : des dirigeants de Tinder lancent Ripple, une application de networking

>Ryan Ogle, l’ex-directeur technique de la plate-forme de rencontres, dirige desormais Ripple, une application dediee a toutes les rencontres professionnelles, officiellement lancee lundi.

« Nous avons fait du dating… Maintenant, au bricolage. » Voila ce qu’affiche le site vitrine dedie a l’application Ripple – The Professional Network (a ne pas confondre avec la derniere cryptomonnaie a la mode). Mes technophiles auront reconnu le logo Tinder avant qu’il ne disparaisse de l’ecran pour laisser l’espace a la nouvelle application dediee a toutes les rencontres professionnelles : cette dernii?re fut lancee officiellement ce lundi sur iOS et Android, a la possibilite du Consumer Electronics Show de Las Vegas.

Mais quel lien entre Ripple et Tinder ? C’est simple : l’equipe dirigeante. Ryan Ogle, le PDG de Ripple, n’est autre que l’ancien directeur technique de Tinder. Paul Cafardo, le directeur des ventes, est chef ingenieur chez Tinder. Enfin, Gareth Johnson, chef d’article, fut designer Afin de l’application de dating, qui a rendu celebre le principe du « swipe » (balayer, en anglais) – sur Tinder, l’utilisateur(trice) fait defiler les profils de pretendant(e)s dans son ecran avant d’en acheter un(e) et d’engager la conversation.

Lire aussi :

Implication de Match Group

Non juste ils ont cofonde Ripple ensemble, mais votre application de networking a emerge au cours d’un hackathon organise par Tinder. Ce dernier a fait le choix de ne point en faire une fonctionnalite a l’interieur de le application ( comme l’a fera Bumble depuis quelques mois), mais un « spin off », c’est-a-dire une application derivee, a part entiere. IAC, la maison mere de Match Group, proprietaire de Tinder, a par ailleurs achete Ripple.

Notre nouveau service de networking, concu exclusivement pour le mobile, reprend nos ingredients qui ont fait le succes de Tinder. Au-dela du fameux « swipe », Ripple permet aussi de nouer des connexions en se basant via la geolocalisation, et de creer des evenements et des groupes. Une fonctionnalite permettra aussi de retrouver une personne sur la plate-forme grace a la reconnaissance faciale avec son smartphone.

Rival de LinkedIn et Shapr

Pour presenter des profils pertinents, nos algorithmes se basent i  propos des centres d’interet de l’utilisateur ou encore nos evenements auxquels il a prevu de participer. Le profil presente une version courte de son CV. L’accent reste moins mis sur la photo que via Tinder. De surcroit, ses tweets et wing posts sur Medium paraissent integres a l’application. Enfin, Cela reste possible d’ajouter des textes d’actualite, « pour initier des discussions », explique le patron de Ripple.

Ce dernier promet egalement que l’application va i?tre d’une aide precieuse Afin de entrer en rapport avec les personnes les plus pertinentes au cours d’un evenement. « Combien de fois vous etes-vous rendu a 1 evenement reunissant des centaines d’individus Afin de enfin n’en rencontrer que 5, et pas forcement les plus pertinentes ? » demande-t-il.

L’application mobile s’annonce comme 1 nouveau rival a LinkedIn et Bumble Bizz, la fonctionnalite « pro » de Bumble, l’application de dating lancee avec une cofondatrice de Tinder qui a quitte le navire apres s’etre brouille avec les autres. Ripple vient aussi concurrencer la pepite francaise Shapr, qui possi?de leve 16,5 millions de dollars aupres d’investisseurs prives voili  sa creation en 2014 et revendique environ 800.000 utilisateurs, en grande part a toutes les Etats-Unis mais aussi en France.

Ryan Ogle n’a pas hesite a lancer une vole a LinkedIn, le plus grand reseau social professionnel de l’univers, a Notre fin de sa description au CES : « On pense que le networking n’a jamais evolue ces dernieres annees. LinkedIn fut concu concernant le Web. » Or, le « mobile first » est devenu l’usage le plus repandu. Et Ripple espere bien en jouir.